En savoir plus
  • Arrosage

    Arrosage

    L'arrosage sur le territoire de la Ville de Rimouski est encadré par le Règlement concernant l’utilisation extérieure de l’eau potable provenant de l’aqueduc public. Notez que lorsqu’un avis d’interdiction est en vigueur, celui-ci prévaut sur le règlement.

    • Immeuble  portant un numéro impair : l’arrosage des pelouses est permis de 20 h à 22 h, les lundis et jeudis. La durée d’arrosage ne doit pas dépasser une heure à un endroit donné de la pelouse.
    • Immeuble portant un numéro pair : l’arrosage des pelouses est permis de 20 h à 22 h, les mardis et vendredis. La durée d’arrosage ne doit pas dépasser une heure à un endroit donné de la pelouse.
    • L’arrosage des pelouses, haies, arbres et arbustes est interdit en tout temps dans le secteur Bois-Brûlé du district Sainte-Blandine/Mont-Lebel.
    • L’arrosage des plates-bandes et des potagers est permis tous les jours, entre 19 h et 7 h, avec un arrosoir manuel ou un boyau muni d’un dispositif d’arrêt automatique.
    • L’arrosage des jardinières et des boîtes à fleurs est permis en tout temps.

    Autres usages

    Le lavage des automobiles est toléré en tout temps à condition d’utiliser une lance à fermeture automatique et de n’utiliser que l’eau strictement nécessaire à cette fin.

    L’arrosage des entrées d’automobile est interdit en tout temps, excepté pour :

    • Un nettoyage unique entre le 20 avril et le 20 mai;
    • En cas d’aménagement de terrain, de travaux d’asphaltage ou d’application de scellant.

    Il est interdit d’utiliser l’eau potable provenant de l’aqueduc public pour arroser la neige ou la glace, sauf s’il s’agit d’une patinoire extérieure.

    Aménagement de terrain

    • L’arrosage est permis durant les quatre heures suivant la mise en place d’une nouvelle pelouse en rouleaux (à l’exception du secteur Bois-Brûlé du district Sainte-Blandine/Mont-Lebel).
    • Un permis temporaire, non renouvelable, peut être accordé, permettant d’arroser un nouveau gazon tous les jours, pour une période de 15 jours, de 20 h à 22 h.
    • Il est interdit d’arroser au même endroit plus d’une heure.

    Système d’arrosage automatique

    Tout système d’arrosage automatique doit être muni des dispositifs suivants, au plus tard le 1er juin 2020 :

    • Un détecteur d’humidité automatique ou un interrupteur automatique en cas de pluie;
    • Un dispositif antirefoulement;
    • Une vanne électrique;
    • Une poignée ou un robinet-vanne à fermeture manuelle.

    Découvrez trucs et astuces pour économiser l’eau potable en consultant le site Web du Programme d’économie d’eau potable (PEEP).

  • Eau potable

    À Rimouski, l’utilisation de l’eau potable est encadrée par le règlement concernant l'utilisation extérieure de l'eau potable provenant de l'aqueduc public. L’objectif est de préserver cette ressource et favoriser son utilisation judicieuse.

    Bilan de la qualité de l’eau potable

    Conformément aux exigences du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, la Ville de Rimouski doit produire et rendre disponibles les rapports de qualité de l’eau potable pour la période du 1er janvier au 31 décembre de l’année précédente.

    Secteurs

    Compteurs d’eau

    En raison de modifications à la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable (SQEEP), la mise en opération des compteurs d’eau pour un échantillonnage représentatif dans le secteur résidentiel est repoussée à septembre 2019. La participation citoyenne est sur une base volontaire et il n’y a aucun frais pour l’installation et l’entretien du compteur. Pour information, communiquez avec le Service génie et environnement.

    Le compteur d’eau permet de mesurer la consommation en eau. Il est installé sur l’entrée d’eau principale de  l’immeuble et mesure le volume d’eau, en mètres cubes (m3) consommé.

    Un propriétaire d’un immeuble raccordé au réseau d’aqueduc municipal et qui est utilisé à une fin industrielle, commerciale ou institutionnelle, ou toute nouvelle construction depuis l'adoption du règlement sur les compteurs en mai 2013, doit obligatoirement être inscrit au programme. Les critères déterminant les ICI visés sont décrits dans le règlement sur les compteurs d'eau de même que les modalités de fourniture du compteur, d’installation et d’entretien.

    Renseignements supplémentaires

    Pour plus de renseignements sur les compteurs d’eau, communiquez avec le Service des ressources financières pour toute question reliée à la facturation et avec le Service génie et environnement pour  les aspects techniques.

  • Herbicyclage

    L’herbicyclage est le recyclage du gazon par la pratique consistant à laisser sur la pelouse les rognures de gazon lors de la tonte, tout simplement!

    Comment pratiquer l’herbicyclage?

    On peut pratiquer l’herbicyclage avec une tondeuse à lame ordinaire à condition que celle-ci soit bien affûtée et que les brins de gazon soient secs. Toutefois, les tondeuses à lame déchiqueteuse facilitent l’herbicyclage, car elles gardent les résidus de tonte plus longtemps sous la tondeuse afin que ceux-ci soient coupés plusieurs fois et réduits en petits morceaux.

    Une pelouse doit être maintenue à une hauteur de 7 à 8 cm. On ne doit pas tondre plus du tiers de l’herbe, sur sa hauteur. Une tonte régulière donne des rognures de gazon courtes, peu visibles et rapidement décomposées par les micro-organismes présents dans le sol.

    Que faire avec les rognures de gazon?

    La meilleure façon de gérer les rognures de gazon est de les laisser sur la pelouse lors de la tonte. Les résidus de gazon constituent un apport de matière organique et un fertilisant azoté naturel bénéfiques pour la santé de la pelouse. L’utilisation des rognures de gazon comme paillis ou le compostage sont permis.

    Mythes et astuces

    • Contrairement à certaines croyances, l’herbicyclage ne favorise pas l’accumulation de chaume. Cette pratique, combinée à une tonte haute, permet de diminuer la présence de mauvaises herbes.
    • Pour éviter que les enfants apportent des brins d’herbe collés sous les pieds dans la piscine, placez un récipient d’eau à l’entrée de la piscine dans lequel ils se rinceront les pieds.
    • Pour valoriser les rognures autrement, utilisez vos rognures comme paillis dans les plates-bandes, au potager et à la base des arbres.
    • Si vous utilisez vos rognures de gazon dans le compostage domestique, assurez-vous que celles-ci soient bien sèches pour éviter les mauvaises odeurs.
    • Il est préférable de ne pas tondre lorsque le feuillage de la pelouse est humide en surface.

    Les avantages 

    • Économie de temps : la tonte du gazon nécessite moins de temps sans la corvée d’ensachage.
    • Économie d’engrais : lors de la décomposition des rognures de gazon, les éléments nutritifs sont relâchés dans le sol et réabsorbés par la pelouse. Ceci permet de combler environ 30 % des besoins en fertilisants, de façon naturelle.
    • Réduction des besoins en eau : les rognures de gazon sont composées d’une grande proportion d’eau qui retourne ainsi à la pelouse. De plus, cet apport de matière organique enrichit le sol et améliore sa capacité à retenir l’eau. Enfin, en maintenant le gazon à 8 cm, les brins d’herbe font de l’ombrage aux racines, ce qui diminue l’évaporation.

    La pelouse durable

    Sans avoir l’apparence parfaite d’un vert de golf, la pelouse durable, ou pelouse écologique, est une pelouse en santé, verte et sur laquelle on peut circuler en toute sécurité. C’est une pelouse sans pesticides, cultivée avec moins de fertilisants et qui nécessite moins d’arrosage. Celle-ci peut contenir quelques mauvaises herbes que son propriétaire arrache manuellement. La présence de 5 à 10 % de trèfle blanc dans le gazon est également à favoriser, car cette légumineuse améliore le sol en fixant l’azote atmosphérique, en plus d’être résistante aux insectes et à la sécheresse.

    L’herbicyclage fait partie des bonnes pratiques pour entretenir une pelouse durable.

    Pour en savoir plus, consultez le www.pelousedurable.com  et le Guide d'entretien écologique de la pelouse du Jardin botanique de Montréal.

  • Pesticides

    La Ville de Rimouski est soucieuse d'offrir à sa population une qualité de vie dans un environnement sain. À cet égard, la Ville est consciente des effets néfastes que causent les pesticides (insecticides, fongicides, herbicides) sur l'environnement et la santé.

    Solution de rechange aux pesticides

    Le Règlement concernant l'utilisation de pesticides interdit l’application de pesticides à l’extérieur des bâtiments à l’exception des pesticides à faible impact.

    En vertu de ce règlement, il est obligatoire de produire des demandes de permis et des avis pour l’application de pesticides, selon la situation. Visitez la page Permis, certificats et déclaration de travaux et la section concernant l’application de pesticides pour tous les détails et le registre municipal des entreprises.

    Afin de vous aider dans l’entretien écologique de vos espaces verts, la Ville met à votre disposition, de mai à août, les services d’enviro-conseillers qui agissent comme personnes-ressources par téléphone ou par des visites à domicile, et ce, sans aucuns frais. Ceux-ci peuvent vous suggérer l’emploi de méthodes alternatives qui respectent l’environnement tout en ayant une efficacité à moyen et à long terme.

    Pour vous guider dans l'entretien de votre terrain :

    Service d'enviro-conseillers

    La Ville de Rimouski offre gratuitement à la population un service d’enviro-conseillers de la mi-mai à la mi-août. Ces conseils couvrent divers sujets relatifs à la protection de l’environnement, dont:

    Les enviro-conseillers peuvent également vous visiter pour une évaluation ou un diagnostic et ainsi vous fournir des conseils adaptés à votre situation. À titre d’agents de sensibilisation, les enviro-conseillers organisent et animent des activités à caractère environnemental, telles que :

    • Kiosques d’information dans les endroits publics;
    • Ateliers éducatifs dans les écoles primaires et dans les camps de jour.

    Ils effectuent également une vérification des bacs de matières recyclables et compostables afin de sensibiliser les citoyens tout en les informant des matières acceptées. L’objectif de ces vérifications est d’améliorer la qualité des matières récupérées et d’informer les citoyens sur la bonne façon de faire le tri des matières.

  • Plantes exotiques envahissantes

    Les plantes exotiques envahissantes représentent l’une des plus importantes menaces pour la biodiversité au Québec et à l’échelle planétaire. Les jardiniers amateurs ou professionnels contribuent parfois, malgré eux, à propager ces plantes nuisibles. 

    Deux espèces exotiques envahissantes ont été observées sur le territoire de la Ville de Rimouski : la berce du Caucase et la renouée du Japon.

    Berce du Caucase

    Berce du Caucase

    La berce du Caucase été introduite en Amérique à des fins d’horticulture et a été répertoriée pour la première fois au Québec en 1990. La berce du Caucase est une plante photo-toxique et préfère les habitats frais et humides.

    La berce du Caucase est non seulement nuisible pour la santé humaine, mais aussi pour l’environnement. Cette plante envahissante est un danger pour la biodiversité. Elle produit une très grande quantité de graines qui peuvent survivre pendant cinq ans dans le sol avant de pousser.

    Toutes les parties de la plante contiennent des substances toxiques qui, une fois déposées sur la peau, sont activées par la lumière du soleil et rendent la peau très sensible. Des lésions se développent en quelques jours : la peau devient rouge, gonflée, douloureuse et des cloques peuvent mettre d’un à deux jours avant d’apparaître. La peau reste sensible au soleil pendant plusieurs mois. Les lésions ont l'aspect d'une brûlure.

    En cas de brûlure, communiquez avec le Centre antipoison au 1 800 463-5060 ou composez le 811 pour joindre Info-Santé.

    Renouée du Japon

    Renouée du Japon

    La renouée du Japon  est une plante envahissante qui a été introduite en Amérique du Nord comme espèce ornementale. Elle est arrivée au Canada vers les années 1900 où elle s’est rapidement propagée.

    Lorsque la renouée du Japon se retrouve sur un terrain vague, abandonné ou en friche, elle prend rapidement l’espace disponible. Elle appauvrit la biodiversité végétale et animale ainsi que l’équilibre des écosystèmes. Elle devient plus haute que les herbes ou autres plantes créant ainsi une couverture jetant de l’ombre sur les autres espèces. De plus, cette plante libère des toxines par ses racines, ce qui ralentit la croissance des autres végétaux.

    Les racines de la renouée du Japon sont très robustes. Celles-ci peuvent s’infiltrer à travers le béton, brisant ainsi les fondations de maisons ou le pavage des entrées.

    Comment la détruire?

    Si vous avez une population de renouées du Japon sur votre terrain, sachez qu’il est quasi impossible de l’éradiquer. La technique de lutte la plus efficace est la coupe répétée ou l’arrachage manuel. Il faut couper régulièrement les plants à quelques centimètres du sol durant une même année. Débarrassez-vous de toutes les tiges et bouts de racines dans un bac à déchets. 

    Renouée du JaponAprès la coupe de la plante, vous pouvez recouvrir l’endroit infesté d’un géotextile afin de limiter les nouvelles repousses. Cette technique permet d’épuiser la plante. Vous pouvez aussi planter au même endroit des arbustes et des arbres indigènes qui seront à leur tour en compétition avec la renouée du Japon. Si vous décidez d’extraire les racines, sachez qu’un minuscule fragment laissé dans le sol peut reprendre de lui-même créant ainsi une nouvelle pousse, et ce, même après 10 ans de dormance. Il ne faut pas oublier que la plante a des racines très denses qui peuvent atteindre plus de deux mètres de profondeur ce qui demande parfois l’aide d’une excavatrice. Il faut absolument éviter de cultiver cette plante.

    Documents de référence

    Pour toute question sur les plantes exotiques envahissantes, contactez la Division environnement du Service génie et environnement.

  • Rimouski en fleurs

    Tous les 3 ans, la Ville de Rimouski organise le concours Rimouski en fleurs, visant l’amélioration et l’embellissement paysager par ses citoyennes et citoyens. Les membres du jury sillonnent tous les districts de la ville afin de dénicher les plus beaux aménagements horticoles du territoire.

    Seuls les aménagements en devanture sont évalués et quelques critères de base sont à respecter pour courir la chance de devenir finaliste : propreté, arbres, arbustes, plantes vivaces et annuelles, pelouse ou couvre-sol, aménagement paysager et effet visuel global.

    Plusieurs catégories font l’objet d’évaluation :

    • Résidentiel
    • Multilogement
    • Commerce et industrie
    • Ferme

    En fleurissant leur résidence, les citoyennes et citoyens contribuent à embellir Rimouski tout en courant la chance de gagner un prix et de recevoir un certificat mérite émis par la Ville de Rimouski.

    Fleurons du Québec

    La communauté rimouskoise peut être fière de s’être classée « Ville 4 fleurons », correspondant au niveau « Excellent embellissement horticole remarquable dans la majorité des domaines », grâce à l’engagement des différents secteurs évalués qui la composent : municipal, institutionnel, résidentiel, commercial et industriel, de même que la catégorie regroupant les initiatives communautaires et en développement durable. Pour plus d’information, consultez Les Fleurons du Québec.

    Édition 2019-2021

    La soirée de dévoilement des gagnants s’est tenue le 18 septembre 2019 à l’hôtel de ville. Tous les lauréats de la catégorie « Résidentiel » sont désormais invités à maintenir ou à améliorer leurs aménagements en 2020 et 2021 puisqu’un grand gagnant du territoire rimouskois sera nommé en 2021, année d’évaluation des Fleurons du Québec.

  • Sacs de plastique à usage unique

    Saviez-vous que certains sacs de plastique ne pourront plus être vendus ou distribués à Rimouski à compter du 1er septembre 2020? Le règlement relatif à l’interdiction de certains sacs de plastique a été adopté par le conseil municipal le 2 mars 2020 et vise toutes les activités commerciales et tous les événements.

    Sacs de plastique visés par le règlement :

    • Les sacs oxodégradables, oxobiodégradables et oxofragmentables;
    • Les sacs biodégradables;
    • Les sacs compostables;
    • Les sacs de plastique conventionnels.

    Exceptions au règlement : 

    • Les sacs réutilisables;
    • Les sacs en papier;
    • Les sacs d’emballage en plastique utilisés à des fins d’hygiène pour les denrées alimentaires et ceux pour les produits alimentaires en vrac;
    • Les sacs de plastique contenant du matériel publicitaire dans le cadre d’une distribution porte-à-porte;
    • Les sacs de vêtements distribués par un commerce offrant le service de nettoyage à sec;
    • Les produits déjà emballés par le producteur (industriel ou artisanal);
    • Les sacs grand format (ex : sac à pneu).

    Un service d’accompagnement a été mis en place afin de faciliter la transition, proposer des solutions de rechange et répondre aux questions des commerçants et des citoyens.

    Pour plus d’information, communiquez avec notre Division environnement ou consultez notre Foire aux questions.

    Affiche pour les commerçants

  • Fonds affecté aux projets écoresponsables

    En 2019, la Ville de Rimouski a mis en place le fonds affecté aux projets écoresponsables afin de réaliser des initiatives environnementales qui contribuent à la protection de l’environnement. Le fonds prévoit une enveloppe récurrente de 250 000 $, mais celle-ci est bonifiée à 300 000 $ pour l’année 2020.

    Voici les actions qui seront mises en place en 2020 :

    Inventaire des émissions de gaz à effet de serre

    L’inventaire couvrira les activités corporatives de la Ville (bâtiments municipaux, équipements motorisés et traitement des eaux usées) ainsi que certaines activités de la communauté dans lesquelles la Ville est impliquée étroitement comme la gestion des matières résiduelles et le transport collectif.

    Conversion du système de chauffage du garage municipal de Rimouski-Est

    Ce bâtiment est présentement chauffé au mazout. Le remplacement de ce système par un système électrique permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

    Optimisation énergétique des bâtiments

    Mise en place de mesures pour l’optimisation de la gestion de la pointe énergétique des principaux bâtiments municipaux.

    Implantation de deux bornes de recharge pour véhicules électriques

    Ajout d’une borne de recharge près de deux bâtiments municipaux.

    Réduction des plastiques à usage unique

    Le projet comprend l’adoption du règlement sur l’interdiction de distribuer certains sacs de plastique à usage unique, la mise en place d’un code de bonnes pratiques visant la réduction de la mousse de polystyrène (styromousse) et l’embauche d’une ressource pour accompagner les industries, commerces et institutions dans cette transition.

    Inventaire de la foresterie urbaine

    L’inventaire arboricole visera les terrains municipaux d’intérêt et sera réalisé sur deux ans (2020 et 2021). Il s’agit d’une étape préliminaire en vue d’élaborer une politique de l’arbre.

    Étude sur l’agrile du frêne

    Le projet consiste à installer des pièges à l’été 2020 afin de détecter la présence de l’insecte sur notre territoire. Il s’agit d’un outil de planification d’un plan d’intervention complémentaire à l’inventaire de foresterie.

    Interdiction de la marche au ralenti des véhicules

    Se définira par l’adoption d’un règlement municipal, de l’affichage et une campagne de sensibilisation.

    Déploiement de la collecte des matières compostables aux immeubles de 13 logements et plus

    Le service de collecte de matières compostables sera offert à ces immeubles sur demande du propriétaire ou d’un ou plusieurs locataires.

    Pour plus d’information sur nos projets écoresponsables, communiquez avec notre Division environnement.