En savoir plus

Galerie d'art Léonard-Parent

Galerie d'art Léonard-Parent Agrandissement

© Boris Plique

Le Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de la Ville de Rimouski est le gestionnaire de la galerie d’art Léonard-Parent, accessible gratuitement à toute la population et mettant en vedette des artistes du Bas-Saint-Laurent.

Heures d'ouverture et coordonnées

  • À propos de la Galerie

    Historique

    Inaugurée en mars 2014, la galerie d’art Léonard-Parent est le fruit de plusieurs années de travail. Coup d’œil, la première galerie d’art de la Ville de Rimouski a vu le jour en 1983.

    Dans les années 2000, avec les changements dans le milieu culturel, la galerie Coup d’œil ferme ses portes et des expositions ont temporairement lieu dans le foyer de la Salle DESJARDINS-TELUS. Plus de trente ans après l’ouverture de sa première galerie d’art, la Ville de Rimouski souhaite favoriser l’accessibilité à la culture avec la galerie d’art Léonard-Parent, jouxtée à ses locaux.

    Signification du nom

    La galerie d’art porte un nom significatif, celui de « Léonard Parent ». Léonard Parent, dit Basque, était un artiste chez qui le don de soi a toujours été lié à un attachement indéfectible à sa région, le Bas-Saint-Laurent. Il a donné à Rimouski une fenêtre ouverte sur le monde. La longue liste des réalisations et des distinctions du peintre Léonard Parent ont fait foi de sa grande implication et de son engagement dans le milieu culturel rimouskois. 

    Biographie de Léonard Parent

    L’œuvre fixée au mur extérieur de la galerie et le logo sont des réalisations de l’artiste Jean-Philippe Roy. 

    En savoir plus

    Mission

    • Offrir un lieu de diffusion accessible aux artistes en art visuel et en métiers d’art du Bas‑Saint‑Laurent.
    • Sensibiliser la population aux arts visuels et aux métiers d’art dans toute sa diversité.
    • Offrir aux artistes et à la population un lieu d’échange et de rencontres accessibles à tous afin de créer des interactions et des collaborations culturelles avec les différents acteurs du milieu.

    Orientations

    • Offrir un espace pour les artistes en art visuel;
    • Élaborer une programmation basée sur la diversité des formes d’expression artistique, en assurant un équilibre entre audace et conventionnel;
    • Réaliser une exposition spéciale en dehors de sa programmation annuelle, afin de démocratiser l’art et offrir une plus grande accessibilité;
    • Prôner la diversité dans la représentativité des expositions diffusées à la Galerie;
    • Élaborer une programmation en complémentarité des mandats et missions des autres lieux d’exposition de Rimouski;
    • Assurer un développement cohérent et diversifié de la collection des œuvres d’art de la Ville de Rimouski.
  • Appel de dossiers

    Appel de dossiers annuel

    En tout temps, il est possible, pour tous les artistes du Bas-Saint-Laurent, de déposer un dossier pour proposer un projet d’exposition à la Galerie. Veuillez lire les informations complètes au lien ci-dessous, remplir le formulaire et envoyer tous les documents demandés. 

    La date limite de dépôt d’un dossier est le 15 septembre de chaque année.

    Formulaire à remplir

    Expositions

    La sélection des artistes se fait généralement à l’automne de chaque année par les membres d’un jury de pairs œuvrant dans le milieu culturel de la région du Bas-Saint-Laurent. Les jurés, qui diffèrent chaque année, sont sélectionnés dans un souci de complémentarité et de représentativité des diverses disciplines des arts visuels et des métiers d’art de la région.

    La galerie d’art Léonard-Parent présente environ huit expositions par année, d’une durée variable selon le type d’exposition. Un cachet est offert aux artistes *professionnels et en voie de professionnalisation pour leur exposition. De plus, les artistes qui pratiquent leur art par plaisir favorisant leur développement et leur créativité, et qui s’exécutent dans leurs temps libres, ont aussi la possibilité d’être sélectionnés.

    Définition des statuts d’artistes

    Professionnel 

    Un artiste qui :

    • A reçu une formation spécialisée dans son domaine (pas nécessairement un établissement d’enseignement);
    • Est reconnu comme tel par ses pairs (artistes de la même tradition artistique);
    • S’engage à consacrer plus de temps à sa pratique artistique, si sa situation financière le lui permet;
    • A déjà présenté des œuvres en public.

    En voie de professionnalisation 

    Un artiste en formation ou un artiste qui pose des actions afin d’acquérir et d’approfondir des compétences techniques et qui peut aspirer à pratiquer son art de façon professionnelle.

    Source : Conseil des arts du Canada
  • Expositions

    © Jean-François Lajoie, 2021Les prières

    Une exposition de Sébastien Lajoie

    Du 1erseptembre au 15 octobre 2021

    « Peindre fait partie de ma quête existentielle. Mon processus m’imposait de me priver de la pulsion de terminer mes toiles pour les laisser dialoguer entre elles. Face à ma série de toiles terminées s’ouvrait le temps d’une mise au monde, une double inscription sociale, celle de mes œuvres accrochées sur les murs d’une galerie et celle de Marie Leblond, artiste peintre. »



    © Normand Brisson, 2020Village de Sainte-Blandine - Exposition annulée

    À l’origine de sa fabrication, en 1981, la maquette représentait plus de 130 bâtiments, incluant les maisons, commerces, granges et remises. Pour cette exposition, étant donné l’espace réduit, les principaux bâtiments comme l’église, le presbytère et quelques commerces seront exposés. De plus, quelques personnages, charrettes, chevaux et accessoires seront présentés.

    Merci à Dave Dumas et Normand Brisson pour la préparation de l’exposition.

    Visite virtuelle de la maquette sur sainte-blandine.com

    Fabriquer© Emmanuel Guy, 2021

    Une exposition de Emmanuel Guy

    Du 3 novembre au 17 décembre 2021

    Fabriquer propose un parcours explorant le passage de la matière à l’objet. À chaque étape, les œuvres mettent en parallèle le bois, les outils et le travail qui les relie. Les sculptures réunies interrogent ainsi nos façons de construire des refuges dans nos univers mouvants.




  • Oeuvres Coups de coeur

    Afin d’enrichir sa collection d’œuvres d’art et de soutenir les artistes en arts visuels, chaque année, la Ville de Rimouski acquiert une œuvre réalisée par un artiste ayant exposé à la galerie d’art Léonard‑Parent ou, autrefois, à la salle DESJARDINS-TELUS. Cette œuvre, nommée Coup de cœur, est proposée par le comité qui sélectionne les expositions de l’année à venir. La majorité de ces œuvres ornent les murs des bureaux administratifs de la municipalité.

    2020

    Noms des artistes : Joan Sullivan et Élise Argouarc’h

    Noms des œuvres : Solitude et Horizon haut

    Disciplines : Photographie et poésie

    Présentation des artistes :

    Autodidacte et photographe engagée, Joan Sullivan s’est installée dans le Bas‑Saint‑Laurent en 2008, après avoir vécu en Afrique presque 20 ans. Son sujet principal est le changement climatique, dans lequel elle se concentre sur la transition énergétique. Ses photographies ont été exposées en Italie, en Grande-Bretagne et au Canada.

    Élise Argouarc’h a plongé dans la poésie à la suite de son immigration au Québec en 2011. Elle s’intéresse à l’interaction entre le corps et l’écriture dans les arts de la parole et envisage la performance artistique comme voie d’actualisation identitaire.

    Poème d’Élise Argourac’h

    2019

    Nom de l’artiste : Xavier Labrie

    Nom de l’œuvre : Pacemaker

    Disciplines : Dessin, estampe, peinture et broderie

    Présentation de l’artiste : 

    Xavier Labrie est originaire et habite Rivière-du-Loup, au Bas-Saint-Laurent. Titulaire d’un baccalauréat interdisciplinaire en Arts de l’Université du Québec à Chicoutimi, il accorde une importance fondamentale à la matérialité dans son travail pictural. Indissociables de la sculpture, ses œuvres traitent du lieu de culte inhérent à chacun, ce lieu où l’on se terre, seul, pour adorer nos souvenirs restants et notre vision d’un futur idéal. Les scènes qu’il élabore, chargées de solitude et de questionnement, s’inscrivent pour lui au cœur d’une recherche identitaire personnelle, collective et universelle.

    2018

    Nom de l’artiste : Luce Dumont

    Nom de l’œuvre : Opulence

    Disciplines : Eau forte et linogravure

    Présentation de l’artiste :

    Native de Montréal, Luce Dumont travaille au Bas-Saint-Laurent depuis 2008. Après des études en sciences et quelques années dans l'univers de l'édition scientifique, elle a obtenu un baccalauréat en arts plastiques de l'université Laval. Ses connaissances scientifiques et ses nombreuses promenades en nature sont à l'origine de toute son imagerie. Ses travaux ont été présentés lors d'expositions individuelles et collectives au Québec, au Canada ainsi qu'en Écosse.


    2017

    Nom de l’artiste : Cart Hurens

    Nom de l’œuvre : Série Frontière, sans titre #12

    Discipline : Photographie

    Présentation de l’artiste :

    Natif de Québec, Cart Hurens a étudié la photographie à Montréal. Il vit à Rimouski depuis plusieurs années après être demeuré à Matane de 1992 à 2003 où il y a enseigné la photographie au Cégep de Matane. Il utilise la photographie comme médium de création depuis plus de 20 ans. Il privilégie l’utilisation de différentes techniques qui altèrent l’image, créant ainsi un écart entre la réalité et son interprétation, sublimant en quelque sorte les éléments les plus signifiants. Il explore le paysage à travers différents genres, en noir et blanc ou en couleur, net ou flou, mais surtout selon l'état du moment qui influence sa réceptivité.

    2016

    Nom de l’artiste : Marc Lepage

    Nom de l’œuvre : Mantis religiosa (Le masque)

    Discipline : Photographie

    Présentation de l’artiste :

    Marc Lepage met en scène des univers colorés issus d’un imaginaire ludique pour teinter de légèreté le microcosme que peut être un site d’enfouissement. L’œuvre acquise a fait partie de l’exposition Sexy au centre de tri, des Sympathiques charognards qui souhaitaient rendre les dépotoirs plus sexy, en s'y promenant en habits chics, en lingerie ou tous nus. Dans ce monde où l’image de la réussite est celle de la richesse matérielle et où l’hyper sexualisation est une stratégie commerciale comme une autre, il s'agit ici de dénoncer la surconsommation et d’initier une réconciliation avec l'amoncellement des objets rejetés qu'elle occasionne.

    2015

    Nom de l’artiste : Ito Laïla LeFrançois

    Nom de l’œuvre : Cœur Nippon

    Discipline : Sculpture

    Présentation de l’artiste :

    Centrée sur l’aspiration de devenir plus brute et primitive dans le quotidien et dans sa pratique artistique, Ito Laïla LeFrançois se questionne sur le territoire québécois et les liens qui l’unissent à lui; ses origines métisses, son identité... Sa démarche évolue vers l’exploration du paysage bas-laurentien et l’utilisation des ressources naturelles locales. Son travail se base essentiellement sur des savoirs ancestraux dans le but de créer des œuvres d’expression non traditionnelles. Elle se sert du corps humain et animal pour les mêler au territoire créant des chimères mi-anatomiques, mi-paysages.

    2014

    Nom de l’artiste : Blandine Ouellet

    Nom de l’œuvre : Petite suave

    Discipline : Sculpture

    Présentation de l’artiste :

    Blandine Ouellet explore les thématiques de la dualité : le dessus – le dessous, le plein – le vide, l’aérien - l’enfoui, le contenant versus le contenu. Son travail artistique, explorant l’espace tridimensionnel, se centre sur l’utilisation d’un matériau bien précis, la céramique, s’inscrivant de plus dans le courant de la céramique d’Art, développé principalement aux États-Unis depuis les années 40.

    2013

    Nom de l’artiste : Hélène Couture

    Nom de l’œuvre : Les tourneboules

    Discipline : Peinture

    Présentation de l’artiste :

    Hélène Couture aime particulièrement le dessin et la peinture. On retrouve ses œuvres au Canada, au Japon et en Europe. Elle affectionne la représentation d’un bestiaire imaginaire; chats, oiseaux poissons et même quelques vaches folles nous interpellent dans un climat coloré et serein. Ses recherches tendent vers une expérimentation de textures avec le jeu de matériaux divers. Un contour, une frise agrémentée de dessins en relief, entoure le sujet, faisant office de cadre personnalisé.

    2012

    Nom de l’artiste : Fernande Forest

    Nom de l’œuvre : Paysager le silence

    Discipline : Photographie

    Présentation de l’artiste :

    Originaire de la Gaspésie, Fernande Forest a choisi de vivre en région et de pratiquer son art à Rimouski. Sa carrière en art actuel a été marquée par plus d’une dizaine de résidences et d’expositions solos et commissariées dans des lieux reconnus au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. Sa pratique en photographie est inscrite dans le terreau de l’art actuel bas-laurentien depuis plus de 30 ans. L’artiste cherche à créer des filiations entre notre rapport au végétal, au scientifique et à notre humanité en magnifiant le réel. Le dialogue entre la nature et la technologie fait partie de son processus de travail et de ce fait, elle cherche à actualiser la représentation du monde végétal.


    2011

    Nom de l’artiste : Andrée Lévesque

    Nom de l’œuvre : La Reine

    Discipline : Peinture

    Présentation de l’artiste :

    Née à Mont-Joli, Andrée Lévesque a fait ses études classiques à Québec, ainsi qu’aux Beaux-Arts de Montréal, l’École du musée des Beaux-Arts de Montréal et l’Université du Québec à Rimouski. Sa carrière a commencé avec un hiatus de dix ans à Calgary. Ses peintures se retrouvent partout au Canada et en Europe.

    2010

    Nom de l’artiste : Charles-Étienne Monat

    Nom de l’œuvre : Là, vers l’avant

    Discipline : Peinture

    Présentation de l’artiste :

    Les créations de Charles-Étienne Monat sont à mi-chemin entre le fauvisme et le pop-art, entre l'expressionnisme et l'impressionnisme, entre le surréalisme et la bande dessinée, comportant par moments une lourdeur dramatique ou, au contraire, transpirant une légèreté enfantine.



  • Projet d'art citoyen

    Tous les organismes ou regroupements souhaitant sensibiliser la population à une cause, sont invités à se joindre à un artiste ou à un regroupement d’artistes du Bas-Saint-Laurent afin de créer et réaliser un projet artistique d’exposition à la galerie d’art Léonard-Parent.

    Soumettre un projet