En savoir plus

Reconnaissance citoyenne

La Politique de reconnaissance citoyenne de la Ville de Rimouski vise à honorer une personne ou un groupe qui se démarque dans un domaine particulier. La nomination des récipiendaires est faite par résolution du conseil municipal. Voici les principaux titres attribués.

  • Appel de candidatures

    La Politique de reconnaissance citoyenne de la Ville de Rimouski vise à honorer une personne ou un groupe qui se démarque dans un domaine particulier. La nomination des récipiendaires est faite par résolution du conseil municipal. 

    Vous avez une personne ou un groupe pour qui vous souhaitez proposer la candidature? C'est simple; il suffit de remplir le formulaire afin que celle-ci soit évaluée par le comité de sélection. 

    Afin de vous assurer que votre proposition soit complète, nous vous invitons à prévoir les documents suivants : 

    • Photos de la personne à titre individuel ou qui reçoit le prix au nom d’une organisation;
    • Deux (2) lettres d’appui à cette candidature ou résolution du conseil d’administration qui confirme la candidature si celle-ci est faite au nom d’une association, d’un organisme, ou d’un regroupement;
    • Sans obligation vous pourriez joindre des documents biographiques pertinents tel qu’un dossier de presse, les honneurs et nominations reçus par cette personne dans le passé.

    Notez que selon le profil de la personne et les renseignements fournis, le jury pourrait attribuer une autre distinction que celle identifiée par le proposeur.

    Confidentialité : la Ville s’engage à assurer la confidentialité des informations reçues jusqu’à la décision finale du jury.

    Soumettre une candidature

    La population est invitée à soumettre des candidatures au plus tard le 1er août 2021 en complétant le formulaire électronique ou en se procurant une version imprimée disponible au comptoir d’accueil de l’hôtel de ville. 

    Les candidatures soumises seront analysées par un comité formé de représentants issus de différents domaines d’activités dont les sports et loisirs, la culture, l’économie, l’éducation, le milieu sociocommunautaire et l’histoire.

    Formulaire en ligne

  • Citoyen d'honneur

    Le titre de Citoyen d’honneur est la distinction la plus prestigieuse décernée par la Ville de Rimouski. Il est décerné à une personne qui s’est démarquée pendant une longue période de sa vie et suppose des qualités morales sans faille. Le Citoyen d’honneur a participé, de façon exceptionnelle, au développement de la Ville de Rimouski. Il a contribué à son rayonnement et à sa notoriété sur les scènes nationale ou internationale. Ce titre est permanent et peut être décerné à titre posthume.

  • Grand Rimouskois

    Le titre de Grand Rimouskois est décerné à une personne qui s’illustre chez nous ou ailleurs, dans les domaines suivants : affaires et économie, science et technologie, éducation, culture, vie communautaire, travail humanitaire, sport ou loisir de niveau national ou international. Il peut également être décerné à une personne ayant réalisé un défi ou un exploit hors du commun ainsi qu’à celle ayant posé un geste méritoire ou un acte de courage. Le titre de Grand Rimouskois peut être décerné à un groupe ou une association ayant son siège social à Rimouski. Cette nomination est permanente et peut être décernée à titre posthume.

  • Ambassadeur

    Le titre d’Ambassadeur est décerné à une personne physique ou morale, un groupe ou une association en reconnaissance d’un accomplissement, d’un geste ou d’une mission que la Ville souhaite mettre en lumière.

    Le titre d’Ambassadeur est valable pour une période de dix ans.

  • Espoir

    Le titre d’Espoir est décerné à une jeune personne, un groupe ou une association de jeunes en reconnaissance d’un accomplissement, d’un geste ou d’une mission que la Ville souhaite mettre en lumière. Ce titre est réservé à la jeunesse pour encourager la relève. Il vise, plus particulièrement, mais non limitativement, les personnes et les groupes de personnes de moins de vingt-cinq ans. La nomination au titre d’Espoir est valable durant un an.

  • Nomination de parcs et espaces verts

    En 2021, de nombreux parcs et espaces verts dans tous les districts de la ville seront nommés en l’honneur de personnalités ayant marqué la communauté rimouskoise, ou de façon significative selon leur localisation. À travers cette démarche, la Ville de Rimouski et son comité de toponymie sont heureux de partager avec la population des récits de vie mémorables et différents éléments symboliques qui ont marqué le territoire.

    District Pointe-au-Père

    Parc Aline-et-Rita-Chevron | Rue des Astilbes

    Madame Aline Chevron, née en 1913 et décédée en 2001, fut travailleuse sociale et une personnalité impliquée dans les Clubs de l’Âge d’Or de l‘Est-du-Québec. Un trophée à son nom est d’ailleurs décerné chaque année à une personne méritante.

    Madame Rita Chevron, née en1915 et décédée en 1988, fut quant à elle la première photographe de presse au Bas-Saint-Laurent. Elle a travaillé chez CJBR et fut photographe attitrée des hebdomadaires « Le Progrès du Golfe » et « L’Écho du Bas-Saint-Laurent » entre 1954 et 1972. Elle était considérée comme une véritable artiste de la photographie en noir et blanc.

    » Découvrir le parc Aline-et-Rita-Chevron

    Parc J.-Émilien-Amiot | Rue Émilien-Amiot

    Monsieur J.-Émilien Amiot, né en 1919 et décédé en 1999, fut un homme d’affaires et le membre fondateur de l’Association des Marchands de Rimouski dont il occupa la présidence de 1970 à 1973. Il fut membre de la Chambre de commerce, du conseil d'administration du Conseil économique et du Comité de rénovation du centre-ville. Parallèlement, J. Émilien Amiot a mené une carrière militaire au sein du régiment Les Fusiliers du Saint-Laurent. Il fut capitaine en 1946, major en 1960 et lieutenant-colonel en 1964, assurant le commandement du régiment jusqu'en 1969. Il a été lieutenant-colonel honoraire de 1990 à 1995 et colonel honoraire de 1995 à 1998 du régiment. Il fut également conseiller municipal de Pointe-au-Père de 1959 à 1971, puis maire de 1973 à 1976.

    » Découvrir le parc J.-Émilien-Amiot

    Parc Henri-Reid | Avenue des Pluviers

    Monsieur Henri Reid, né en 1913 et décédé en 1995, fut médecin au Sanatorium Saint-Georges de Mont-Joli de 1942 à 1978. Lors de l’épidémie de tuberculose, le docteur Reid, avec ses collègues, a été le fondateur de la roulotte mobile pour le dépistage de cette maladie afin de permettre l’accès au diagnostic aux personnes du territoire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Il était très engagé dans le secteur de Pointe-au-Père, où il a réalisé le démarrage de la tourbière.

    » Découvrir le parc Henri-Reid

    Parc du Petit-William | Rue de l’Empress

    Ce parc est nommé en souvenir de William Lebel, né en 1995 et décédé en 2000. Une statue commémorative y est d’ailleurs déjà installée, à la mémoire de cet enfant décédé en bas âge.

    » Découvrir le parc du Petit-William

    Parc Flori-Jeux

    Le parc situé sur l’avenue Thomas-Dionne est nommé « parc Flori-Jeux », appellation déjà largement utilisée et représentative. Cette nomination n’avait toutefois jamais fait l’objet d’une résolution et n’était pas encore officialisée auprès de la Commission de toponymie du Québec.

    » Découvrir le parc Flori-Jeux

    Parc du Millénaire

    Le parc situé sur l’avenue Père-Nouvel est nommé « parc du Millénaire », nom déjà couramment utilisé et représentatif. Cette nomination n’avait toutefois jamais fait l’objet d’une résolution et n’était pas encore officialisée auprès de la Commission de toponymie du Québec.

    » Découvrir le parc du Millénaire

    Parc Magtogoek

    Le parc situé sur l’avenue Père-Nouvel en bordure du Musée de la mer est nommé « parc Magtogoek ». Le fleuve, bien avant d'être renommé fleuve Saint-Laurent, était appelé Magtogoek, soit « le chemin qui marche », par les peuples amérindiens habitant la région.

    » Découvrir le parc Magtogoek

    Parc Louis-Hébert

    Le parc situé sur l’avenue Louis-Hébert est nommé « parc Louis-Hébert » en référence au premier colon installé en Nouvelle-France (1575 - 1627).

    » Découvrir le parc Louis-Hébert

    District Saint-Germain

    Place de l’Hôtel-de-Ville

    Le parc situé sur l’avenue de la Cathédrale est nommé « place de l’Hôtel-de-Ville », appellation déjà utilisée et bien représentative. Cette nomination n’avait toutefois jamais fait l’objet d’une résolution et n’était pas encore officialisée auprès de la Commission de toponymie du Québec.

    » Découvrir la place de l’Hôtel-de-Ville

    Parc de la Gare

    Le parc situé sur la rue Évêché Est est nommé « Parc de la Gare », nom déjà largement utilisé et représentatif du lieu. Cette nomination n’avait toutefois jamais fait l’objet d’une résolution et n’était pas encore officialisée auprès de la Commission de toponymie du Québec.

    » Découvrir le parc de la Gare

    Parc De La Durantaye

    Le parc situé sur la rue Boisbrillant est nommé « parc De La Durantaye », en rappel des familles Bois Brillant, dites de la Durantaye, qui sont les ancêtres de Jules-A.-Brillant.

    » Découvrir le parc De La Durantaye

    Parc des Jésuites

    Le parc situé sur la rue de l’Évêché Est, à proximité de la bibliothèque Lisette-Morin, est nommé « parc des Jésuites » puisqu’il est à l’emplacement de l’ancienne résidence des Pères Jésuites, très impliqués dans le monde de l’éducation.

    » Découvrir le parc des Jésuites

    District Rimouski-Est

    Parc Jeanne-Fleurant | Rue Desjardins

    Jeanne Fleurant, née en 1907 et décédée en 1967, fut la présidente fondatrice de la Société d’horticulture de Rimouski. Le parc avait été nommé par règlement à la séance du conseil municipal du 19 février 1968. Cette nomination est aujourd’hui officialisée auprès de la Commission de toponymie du Québec.

    » Découvrir le parc Jeanne-Fleurant

    Parc des Grands-Hérons

    Le parc situé face au 359, rue Saint-Germain Est est nommé « Parc des Grands-Hérons », suite à une proposition des citoyens du secteur.

    » Découvrir le parc des Grands-Hérons

    Parc du Noroît

    Le parc situé face au 383, rue Saint-Germain Est est nommé « Parc du Noroît », suite à une proposition des citoyens du secteur.

    » Découvrir le parc du Noroît

    District Nazareth

    Parc Annie-Dechamplain | Rue Radisson

    Madame Annie Dechamplain, née en 1948 et décédée en 2007, fut brigadière à Nazareth pendant 31 ans au coin des rues Saint-François et Saint-Émile. Elle a également travaillé à l'école de l'Estran et la bibliothèque de cet établissement est baptisée en son honneur depuis 2010. Elle fut membre du comité citoyen et des jardins, en plus de donner un coup main au transporteur écolier pour les nouveaux arrivants du quartier. 

    » Découvrir le parc Annie-Dechamplain

    Parc Jules-Coulombe | Rue Laurier

    Monsieur Julien Coulombe, né en 1931 et décédé en 2013, a occupé plusieurs fonctions dans la région rimouskoise, en plus de siéger comme conseiller municipal et délégué régional pour le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation à Rimouski. Il fut président des loisirs de la paroisse Sacré-Coeur, président de différentes campagnes de financement ainsi que trésorier de l'Association des Marchands de Rimouski et l'un des directeurs fondateurs du Festival régional de Rimouski. Le 10 janvier 1983, il fut nommé membre à vie du Club Lions de Rimouski par le Club Lions International et honoré en 2000-2001 comme récipiendaire de la Médaille d'Excellence Gilles Melançon. Chaque année, le Club Lions de Rimouski remet le Trophée Jules-Coulombe à la personnalité bénévole sportive de l’année.

    » Découvrir le parc Jules-Coulombe 

    Parc Antoinette-Rioux | Rue des Mélèzes

    Madame Antoinette Rioux, née en 1905 et décédée en 1985, fut présidente et vice-présidente du Cercle AFEAS de Nazareth, ainsi que fondatrice du Cercle de l’Âge d’Or et de l’Armée de Marie en 1972.

    » Découvrir le parc Antoinette-Rioux

    Parc Élisabeth-Rousseau | Rue Frédéric-Rousseau

    Madame Élisabeth Rousseau, née en 1927 et décédée en 2010, fut la première infirmière clinique en santé mentale à Rimouski. En 1963, elle devient la directrice et fondatrice du Centre psychosocial de Rimouski. Elle fut responsable du service de psychiatrie infantile et juvénile (SPIJ) jusqu’à sa retraite en 1989 et, entre autres, membre fondatrice de la Association canadienne de la santé mentale. Son engagement l’a conduit à la présidence du Cercle Sainte-Jeanne-d'Arc. Elle a aussi œuvré comme bénévole pour différents organismes d'entraide dans la ville.

    » Découvrir le parc Élisabeth-Rousseau

    Parc Gonzague-Drapeau | Rue des Berges

    Monsieur Gonzague Drapeau, né en 1946 et décédé en 2018, fut un homme d’affaires et entrepreneur actif et impliqué dans de nombreux secteurs dont l'hôtellerie, la restauration, le monde des médias ainsi que le domaine manufacturier rimouskois. Il était un membre de la Fondation Sandy-Burgess, dont il occupait le poste de vice-président jusqu’à son décès. Le parc se trouve à proximité d’un secteur résidentiel qu’il a développé.

    » Découvrir le parc Gonzague-Drapeau

    Parc du Flottage | Rue William-Price

    Dans le district Nazareth, le parc à l'intersection de la rue William-Price, en face du parc Beauséjour est nommé parc du Flottage. Cette dénomination rappelle une pratique de la compagnie forestière Price Brothers, à proximité de ce parc, qui consistait à retenir les billes flottantes.

    » Découvrir le parc du Flottage

    Parc linéaire de la Rivière-Rimouski | Rue Duquesne

    Le parc ayant son entrée de la rue Duquesne est nommé parc linéaire de la Rivière-Rimouski, en référence à la configuration du parc qui longe la rivière Rimouski.

    » Découvrir le parc linéaire de la Rivière-Rimouski

    Parc d’Arras | Entre la rue Dieppe et des Ardennes

    Le parc situé entre les rues Dieppe et des Ardennes est nommé parc d’Arras, en référence à la bataille historique de 1917 lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918).

    » Découvrir le parc d’Arras

    District Sainte-Blandine / Mont-Lebel

    Parc Gilbert-Albert | Rue Frontenac

    Gilbert Albert, né en 1947 et décédé en 2007, fut un bénévole depuis son très jeune âge et impliqué dans le milieu communautaire de Sainte-Blandine. Il est reconnu aujourd’hui pour son implication dans divers organismes tels que le Club Optimiste, le Club Lions, la Corporation du Patrimoine et l’organisation du Carnaval, entre autres. De sa demeure où il résida pendant 23 ans, il pouvait observer le parc de la rue Frontenac, aujourd’hui nommé en son nom.

    » Découvrir le parc Gilbert-Albert

    Parc des Pionniers

    Officialisation de la résolution 2007-07-561 auprès de la Commission de toponymie du Québec.

    » Découvrir le parc des Pionniers

    District Le Bic

    Parc Christiane-Parent | Rue des Jardiniers

    Christiane Parent, née en 1945 et décédée en 2010, fut conseillère municipale et première femme à siéger au comité de toponymie de la Ville de Rimouski. Elle a d’ailleurs représenté le district Le Bic au sein de ce comité après l’annexion de 2009.

    » Découvrir le parc Christiane-Parent

    Parc Pierre-Sirois | Avenue de Saint-Valérien et rue Sainte-Cécile-du-Bic

    Pierre Sirois, né en 1901 et décédé en 1964, fut un homme d’affaires de la région, reconnu pour son implication dans les loisirs. La municipalité du Bic avait jadis adopté une résolution (94-221) à l’unanimité, le 3 octobre 1994, afin de nommer le parc municipal situé à l’angle de la rue Saint-Jean-Baptiste, aujourd’hui nommée la rue Sainte-Cécile-du-Bic, et de l’avenue de Saint-Valérien, sous le nom de « parc Pierre-Sirois ». Cependant, cette résolution n’avait jamais été officialisée à la Commission de Toponymie du Québec.

    » Découvrir le parc Pierre-Sirois

    Parc Bicquette | Rue J.-Romuald-Bérubé

    Nom sélectionné lors d’un concours local en 1985.

    » Découvrir le parc Bicquette


    Suivez les prochaines séances du conseil municipal pour connaître les nouveaux noms de parcs et espaces verts à venir!