En savoir plus

L’aérodrome de Rimouski constitue un atout important pour le développement de la communauté régionale. Voisin du parc industriel, l’aérodrome est situé au carrefour des voies routière, maritime et ferroviaire, à moins de trois (3) kilomètres du centre-ville.

  • Aérogare Paul-Émile-Lapointe

    Le 1er octobre 2005, à la suite de travaux de réfection majeurs dans le secteur de l’aérogare où se déroulent les activités liées au domaine aéroportuaire, la Ville de Rimouski a procédé au dévoilement officiel de la nouvelle dénomination de l’aérodrome, soit « Aérogare Paul-Émile-Lapointe » en l’honneur de ce pionnier de l’aviation du Québec.

    Son histoire

    Les installations de l’aéroport témoignent de l’héritage d’un passé glorieux qui remonte à 1927, alors que le ministère de la Défense nationale entreprenait sa construction pour en faire un terminus de la première route postale aérienne canadienne. Au cours des années 30 et 40, les programmes de lutte contre le chômage mis de l’avant par le gouvernement fédéral, ainsi que les besoins de la défense au cours de la Seconde Guerre mondiale, lui ont permis de se développer. Dès 1946, la Ville de Rimouski louait cet aéroport du gouvernement fédéral. L’utilisation civile qui en a été faite par la suite a contribué au développement des activités de la compagnie Quebecair qui a poursuivi ses activités à Rimouski jusqu’en 1969. Le 20 avril 1999, l’Aviation civile a conféré à l’aéroport de Rimouski le certificat d’aéroport numéro 5151-1-Q208. Le 19 avril 2002, la Ville de Rimouski acquerrait l’aéroport du gouvernement du Canada par convention de cession. Depuis, la Ville de Rimouski est propriétaire et gestionnaire de son aéroport. En 2017, l'aéroport devient un aérodrome (aéroport enregistré).

  • Équipements

    La piste asphaltée de 1 402 m (4 600 pi) de longueur sur 46 m (150 pi) de largeur lui permet de recevoir des aéronefs turbopropulsés de même que certains réactés d’une capacité de plus de 50 passagers et d’un poids au décollage supérieur à 22 680 kg (50 000 lb). L’aérodrome peut compter sur des aides visuelles aux aires de manœuvre et des aides électroniques à la navigation qui permettent aux aéronefs d’effectuer des approches en vol de non-précision. L’aérodrome de Rimouski est également doté d’une approche de type « GPS » et de deux (2) systèmes indicateurs de pente d'approche de prévision (PAPI).

  • Fiche technique

    Équipement Usage Taille
    Aire de trafic

    Activités intermodales

    Ravitaillement en carburant

    Stationnement des aéronefs

    Superficie approximative de 4 500 m(48 420 pi2)
    Aérogare Paul-Émile-Lapointe

    Salle commune

    Attente des passagers

    Bureaux administratifs

    Superficie de 1 226,28 m2 (13 000 pi2) répartie sur deux étages
    Hangars (2) reliés par un bâtiment de deux étages de 1 114 m2 (12 000 pi2)

    Stationnement et entreposage

    Superficie totale de plus de 3 158,7 m(34 000 pi2)
  • Frais aéroportuaires

    En vigueur du 1er janvier au 31 décembre 2020

    Frais d’atterrissage :

    Masse de l'aéronef (Notes 1,2,3)  Frais
    Moins de 21 000 kg
    21 000 kg à 44 999 kg
    45 000 kg et plus
    15.50 $/1 000 kg
    17.50 $/1 000 kg
    19.50 $/1 000 kg

    Notes :

    1. Selon le registre des aéronefs civils canadiens – Transports Canada.
    2. Aux fins de facturation, la masse de l’aéronef est arrondie au 1 000 kg le plus près.
    3. Les frais d’atterrissage des aéronefs dont les propriétaires louent une place d’affaires dans l’aérogare de Rimouski ne peuvent excéder 875 $/mois de calendrier.

    Exemption : Tout aéronef de type monomoteur à piston de moins de 4 000 kg ou immatriculé privé (autre qu'un avion-ambulance et appareil de plus de 15 000 kg) selon le registre de Transports Canada est exempt de frais d’atterrissage.

  • Stationnements

    Stationnement extérieur

    • 16.50 $/jour + de 24 heures au sol;
    • Maximum de 72 $/mois de calendrier.

    Exemption : Tout propriétaire d’aéronef ayant un bail d’hangarage en vigueur ou école de pilotage qui offre des cours à l’aérodrome de Rimouski.

    Stationnement intérieur (hangarage) :

    Avec bail 

    • Résident : Le plus élevé entre 160 $ et 1,90 $/m2 par mois de calendrier.
    • Non résident : Le plus élevé entre 320 $ et 3,80 $/m2 par mois de calendrier.

    En cas de copropriété d’un aéronef entre un résident et un non-résident, les frais dudit appareil sont ceux établis pour un résident.

    Sans bail 

    • Résident : Le plus élevé entre 60 $ et 0,90 $/m2 par jour jusqu’à concurrence du montant le plus élevé entre 220 $ et 2,60 $/m2 par mois de calendrier.
    • Non résident : Le plus élevé entre 120 $ et 1,80 $/m2 par jour jusqu’à concurrence du montant le plus élevé entre 440 $ et 5,20 $/m2 par mois de calendrier.

    En cas de copropriété d’un aéronef entre un résident et un non-résident, les frais dudit appareil sont ceux établis pour un résident.

    Exemption : Une gratuité est attribuée à l’école de pilotage qui offre des cours à l’aérodrome de Rimouski. Cette gratuité s’applique de novembre à avril.

    Utilisation des prises électriques 

    • 8,00 $ moins de 3 heures d’utilisation;
    • 16.50 $ de 3 à 24 heures d’utilisation;
    • Maximum de 165 $ /mois de calendrier.

    Tous les tarifs sont assujettis à la TPS et la TVQ.

    N'hésitez pas à communiquer avec la Division approvisionnements pour obtenir toute information complémentaire ou pour formuler vos questions ou commentaires.