En savoir plus

Citoyenne ou Citoyen d’honneur

Le titre de Citoyenne ou Citoyen d’honneur est la distinction la plus prestigieuse décernée par la Ville de Rimouski. Il est décerné à une personne qui s’est démarquée pendant une longue période de sa vie et suppose des qualités morales sans faille. La Citoyenne ou le Citoyen d’honneur a participé, de façon exceptionnelle, au développement de la Ville de Rimouski. Il a contribué à son rayonnement et à sa notoriété sur les scènes nationale ou internationale. Ce titre est permanent et peut être décerné à titre posthume.

Récipiendaires 2021

Jules-A. Brillant – Citoyen d’honneur

Homme d’affaires, entrepreneur et mécène de premier plan, Jules-A. Brillant a fondé pas moins d’une dizaine d’entreprises à Rimouski parmi lesquelles Québec-Téléphone, la Compagnie de Pouvoir du Bas-Saint-Laurent, la Compagnie de Transport du Bas-Saint-Laurent, CJBR radio et CJBR télévision, ainsi que l’École d’arts et métiers de Rimouski et l’École de marine de Rimouski (devenu l’Institut maritime du Québec).

M. Brillant est à l’origine de la fondation du Trust général du Canada et a présidé pendant dix ans le conseil d’administration de la Banque Provinciale du Canada, en plus d’assumer le rôle de président exécutif de cette institution.

Organisateur libéral pour tout l’Est du Québec, tant au fédéral qu’au provincial, Jules-A. Brillant a été nommé au Conseil législatif en 1942. Il siégera à la Chambre haute du parlement québécois jusqu’à la dissolution du Conseil législatif en 1968.

Son héritage pour la ville de Rimouski et partout dans la région est colossal et son implication dans divers secteurs économiques reste encore profondément ancrée dans l’identité rimouskoise d’aujourd’hui.

Sœur Pauline Charron – Citoyenne d’honneur

Pédagogue réputée, Sœur Pauline Charron a contribué à la formation de plusieurs pianistes et organistes professionnels connus et reconnus sur la scène internationale, notamment, Stéphane Lemelin, David Jalbert, Mathieu Gaudet, Jean-Guy Proulx et Josée April.

Elle est profondément engagée dans l’enseignement et la promotion de la musique à Rimouski et dans tout le Bas-Saint-Laurent. Sœur Charron a enseigné le solfège et le piano au Conservatoire de Rimouski et est membre honoraire de la Fédération québécoise des Amis de l’orgue.

Sœur Pauline Charron a participé à l’organisation de programmes d’études de diverses institutions, dont l’Université Laval, le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec et les Concours de musique du Québec.

Récipiendaire 2016

Maurice Tanguay - Citoyen d'honneur

Maurice Tanguay, né le 20 septembre 1933 à Saint-Philémon et décédé le 25 février 2021 à Lévis, a largement contribué au développement économique et sportif de la région et a permis à Rimouski de rayonner partout à travers la province.

Fils d’un entrepreneur de Saint-Philémon, Maurice Tanguay est un homme d’affaires né. Il démarre sa première entreprise, une concession automobile Chrysler à Montmagny en sortant du Collège de Lévis en 1954. Ensuite, en 1961, il fonde Ameublements Tanguay, un commerce au détail dont le succès se multiplie d’année en année. Il fut sans contredit l’un des grands visionnaires et bâtisseurs de son époque.

En parallèle, Maurice Tanguay est un passionné du sport et met sur pied plusieurs équipes de hockey et de baseball dans la région de Québec. En 1995, il fait l’acquisition de la franchise des Lynx de Saint-Jean, équipe de la ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il déménage celle-ci à Rimouski et elle devient l’Océanic, l’équipe de toute une région, qu’il administre jusqu’en 2015.

Maurice Tanguay a également laissé le souvenir d’un homme de cœur. Impliqué dans la Fondation qui porte son nom, celle-ci a comme mission de venir en aide aux enfants qui ont des besoins particuliers, et ce, sur le territoire qui s’étend de Trois-Rivières à la Gaspésie. Elle contribue à l’achat de matériel spécialisé, à la construction d’infrastructures et de locaux adaptés ainsi qu’à la mise sur pied d’activités spécifiques. La Fondation distribue annuellement, depuis 1991, plus d’un million de dollars dans la réalisation de projets dédiés au bien-être de ces enfants.

Récipiendaire 2015

Bienheureuse Élisabeth Turgeon - Citoyenne d'honneur

Élisabeth Turgeon (Marie-Élisabeth au sein de l’église catholique) naît le 7 février 1840 à Saint-Étienne-de-Beaumont et décède à Rimouski le 17 août 1881. Elle consacre sa vie à établir les premières écoles de la région.

Ayant elle-même reçu une solide éducation, Élisabeth est invitée par Mgr Jean Langevin, premier évêque du diocèse de Rimouski, à entrer chez les Sœurs des Petites-Écoles. Élisabeth rejoint la Congrégation* le 3 avril 1875 avec pour mission de former des institutrices qualifiées pour les écoles du diocèse. Elle est ensuite nommée première supérieure le 12 septembre 1879, en même temps qu’elle fait profession de vœux de religion.

Malgré sa santé fragile et dans des conditions parfois très difficiles, Élisabeth consacre littéralement toutes ses forces, jusqu’à sa mort en 1881, à établir les premières écoles des villages éloignés de l’Est du Québec, encore récemment établis.

Le 11 octobre 2013, elle est reconnue comme vénérable par le Vatican et en septembre 2014, le pape François promulgue un décret reconnaissant un miracle qui lui est attribué.

Elle est béatifiée le 26 avril 2015 à Rimouski.

Élisabeth Turgeon a été nommée Citoyenne d’honneur de la Ville de Rimouski dans la foulée de sa béatification.