Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

En savoir plus
En savoir plus
Administration | 8 avril 2024

Mise à jour dans le dossier de l’itinérance sur le territoire rimouskois

Rimouski, le 8 avril 2024

La Ville de Rimouski présentait ce matin un règlement afin d’encadrer les abris temporaires pour les personnes en situation d’itinérance sur un lieu public municipal. L’avis de motion concernant ce nouveau règlement est prévu lors de la séance du conseil municipal de ce soir et son adoption le 22 avril prochain. 

« Dans un contexte où l’enjeu de l’itinérance est de plus en plus présent à Rimouski comme partout ailleurs au Québec, nous devions passer à l’action et poser des gestes concrets pour favoriser le vivre ensemble. Dans les derniers mois, une cellule de crise a été formée avec différents partenaires du milieu afin de trouver des solutions durables à cet enjeu complexe. L’adoption à venir du règlement est un jalon important qui nous permettra de mettre des balises claires pour légitimer une intervention sur le terrain lorsque c’est nécessaire. Je tiens d’ailleurs à souligner le travail exemplaire de concertation des membres de la cellule de crise et je réitère l’engagement de la Ville de Rimouski à continuer de jouer son rôle de leader dans la recherche de solutions pérennes comme la mise en place d’un projet à haut seuil dans les prochains mois. »

-  Guy Caron, maire

Le règlement en bref 

La réglementation prévoit qu’une personne en situation d’itinérance peut ériger un abri temporaire sur le domaine municipal dans la mesure où les zones exclues sont respectées. Le règlement encadre aussi l’installation d’un abri temporaire dans un parc municipal, soit de 20 h à 7 h le lendemain, du deuxième dimanche de mars jusqu’au premier dimanche de novembre. En dehors de cette période, l’installation d’un abri temporaire est possible de 19 h à 7 h

Les personnes concernées par la réglementation doivent en tout temps se conformer à des règles comme collaborer aux actions de nettoyage ou d’inspection planifiées, utiliser les installations sanitaires mises à leur disposition , le cas échéant et bien entendu ne pas causer de dommages aux installations. 

« Le projet de règlement permet de venir affirmer le droit de s’abriter des personnes se trouvant en situation d’itinérance, tout en établissant un cadre concret sur les responsabilités de part et d’autre. Cet encadrement n’a pas pour but de délivrer des constats, mais vise plutôt à favoriser la cohabitation sociale, la tolérance et le respect des droits de chacune et chacun. »

-   Audrey Dubé-Loubert, chef de division – Culture à la Ville de Rimouski

« Notre équipe de travailleurs de rue sera présente sur le terrain en vigie et en sensibilisation et pour s’assurer d’agir en tant que courroie de transmission de l’information aux personnes en situation d’itinérance. Notre objectif est d’avoir une approche humaine et des balises claires, au bénéfice de tous. »

-   Luc Jobin, directeur de l’organisme En Tout C.A.S.

Exceptions 

Certaines zones spécifiques sont exclues pour l’implantation d’un abri temporaire. Parmi celles-ci : 

  • Les terrains et modules de jeux;
  • Les jardins libres et communautaires; 
  • Terrains de planches à roulettes, de tennis ou toute autre installation sportive extérieure; 
  • Les stades ou les abris de joueurs;
  • Les scènes et les gradins;
  • Les kiosques permanents ou semi-permanents, les abris de pique-nique ou les installations sanitaires;
  • Les voies publiques ou les quais;
  • Les abribus; 
  • Les endroits où se déroule un événement ou une activité. 

Le projet de règlement complet et une foire aux questions sur le sujet pourront être consultés dès demain dans la section Web sur l’itinérance.

- 30 -

Source : 

Service des communications et des relations citoyennes