En savoir plus

Bac brun

  • Calendrier de collecte

    Pour consulter le calendrier de collecte.

  • Cartes des secteurs de collecte

    Consulter le calendrier de collecte.

  • C’est quoi le compostage?

    Le compostage est un processus de valorisation des matières qui auparavant se retrouvaient aux poubelles. Les résidus alimentaires et de jardin sont transformés en une ressource fort utile : le compost, un engrais naturel.

    Le compost sera distribué gratuitement aux citoyens. 

    Pelouses, plates-bandes et potagers en seront ravis!

  • Pourquoi composter?

    En jetant les matières compostables aux poubelles, c’est notre environnement, ici même à Rimouski, qui en subit les conséquences. Le compostage permet d’éviter d’envoyer ces matières au lieu d’enfouissement technique (LET), qui remplace depuis de nombreuses années le « dépotoir ».

  • Comment composter?

    Le minibac et le bac brun, une équipe performante et écologique! 

    • Minibac se sent coquet lorsqu’on tapisse ses parois intérieures de papier journal pour le garder propre. On peut aussi se servir d’un sac de papier
    • Minibac raffole des papillotes de papier journal! 

    Évitez les désagréments grâce à ces deux techniques ayant prouvé leur efficacité :

    • Technique de la papillote
      Enveloppez les restes de viande, de poisson, de fruits de mer, de carapaces et d’os, de même que les aliments juteux, dans du papier journal et refermez sous forme de papillote.
    • Technique de la lasagne
      Recouvrez toujours les matières humides (résidus de cuisine) avec des matières sèches (résidus de jardin, feuilles mortes, mauvaises herbes, tailles de haie, etc.). Au besoin, utilisez du papier journal comme matière sèche.
  • Trucs et astuces

    Trucs et astuces

    Petits animaux : Assurez-vous de maintenir le couvercle bien fermé. 

    Mouches à fruits : Utilisez la technique de la lasagne ou celle de la papillote. 

    Vers : Saupoudrez-les de bicarbonate de soude, de sel ou vaporisez-les de vinaigre. 

    L’hiver : Déposez du papier journal ou du carton au fond du bac brun pour empêcher les matières de coller aux parois ou de geler au fond. 

    L’été : Placez votre bac à l’ombre et, au besoin, rincez-le avec de l’eau additionnée de savon doux ou de vinaigre. Profitez de la fréquence de collecte accrue pour faire vider votre bac brun chaque semaine, même s’il n’est pas plein.

  • Quelles sont les matières compostables?

    Résidus alimentaires (sans l’emballage) 

    • Céréales, grains, pains, pâtes 
    • Fruits, légumes (et leurs pelures) 
    • Viandes, poissons, fruits de mer 
    • Farine, sucre et autres aliments en poudre 
    • Gâteaux, sucreries 
    • Noix et oeufs 
    • Nourriture pour animaux 
    • Produits laitiers non liquides (ex. : fromage, omelette)
    • Écales, coquilles, os et carapaces 
    • Filtres et résidus de café, de tisane ou de thé (sans broche de métal) 

    Résidus verts 

    • Fleurs, plantes, sable, terre 
    • Chaume, résidus de ratissage, mauvaises herbes, terreau de rempotage et résidus de jardinage 
    • Tailles de haies, feuilles mortes, paille et foin 
    • Branches de moins de 1 cm de diamètre et d’une longueur maximale de 60 cm 
    • Cônes et aiguilles de conifères 
    • Sciures de bois, copeaux, écorces, petites racines

     Autres matières compostables 

    • Cendres de bois complètement éteintes et refroidies 
    • Papiers et sacs de papier pour emballer les résidus alimentaires 
    • Papiers et cartons souillés par des résidus alimentaires, papier parchemin, assiettes de carton, boîtes de pizza, sachets en papier (sans broche de métal) Papiers mouchoirs 
    • Serviettes de table 
    • Essuie-tout 
    • Bâtonnets et cure-dents de bois
    • Bouchon de liège
  • Sacs de plastique compostables

    À noter : Bien que facultative, l’utilisation de sacs de papier, avec ou sans pellicule de cellulose, est permise. Ceux-ci sont en vente dans la plupart des grands magasins. 

    Les sacs de plastique compostables sont acceptés dans plusieurs municipalités au Québec, au Canada et ailleurs. Pour ce qui est de Rimouski et certaines municipalités, cette interdiction ne dépend pas d’une décision de la Ville, mais bien d’une exigence du Ministère de l’Environnement (MELCC).

    En effet, pour les lieux de compostage de même catégorie que celui de Rimouski, construits à partir de 2008, le MELCC interdit l’utilisation de sacs compostables, sauf ceux faits de papier. Selon le ministère, les sacs compostables, une fois fermés, constituent un milieu sans air engendrant un processus de fermentation dégageant des odeurs qui pourraient nuire au voisinage du lieu de compostage. Par contre, les sacs en papier permettent une circulation d’air avec le milieu extérieur, ce qui empêche la fermentation de débuter. Ainsi, permettre l’utilisation de sacs compostables pourrait entraîner des sanctions pour la Ville de Rimouski, voire un retrait du certificat d’autorisation d’exploitation du lieu de compostage. 

    Au Québec, les lieux de compostage bâtis avant 2008 peuvent accepter les sacs compostables en vertu d’un droit acquis. Ceci explique pourquoi certaines villes permettent l’utilisation de sacs compostables.

  • À qui s'adresser lorsque je veux obtenir un bac brun?

    Communiquez avec la Division approvisionnements.

  • Comment puis-je me débarrasser de mes résidus verts?

  • Que faire avec les feuilles mortes et les résidus de ratissage et de déchaumage lors du nettoyage printanier de la pelouse?

    Mettre dans le bac brun : 

    • Résidus verts
    • Fleurs, plantes, sable, terre
    • Chaume, résidus de ratissage, mauvaises herbes, terreau de rempotage et résidus de jardinage
    • Tailles de haies, feuilles mortes, paille et foin
    • Branches de moins de 1 cm de diamètre et d’une longueur maximale de 60 cm
    • Cônes et aiguilles de conifères
    • Sciures de bois, copeaux, écorces, petites racines
  • Questions fréquentes

    Est-ce que mon bac brun va sentir mauvais? 

    Si vous utilisez la technique de la papillote ou la technique de la lasagne, vous éviterez les mauvaises odeurs. Au cours de la période estivale, faites vider votre bac brun chaque semaine et entreposez-le à l’ombre, si possible. Il ne dégagera pas plus d’odeurs que ne le faisait votre bac noir.

    Que puis-je faire pour éviter ou limiter la présence de moucherons ou de vers? 

    Utilisez la technique de la papillote ou la technique de la lasagne et refermez bien le couvercle de votre bac brun. 

    Pourquoi les articles de plastique, même compostables ou biodégradables, sont-ils interdits dans le bac brun? 

    Le temps de décomposition de ces articles est beaucoup plus long que la durée du processus utilisé dans les installations de la Ville de Rimouski. 

    Est-ce que remplacer un camion de collecte par un autre change vraiment quelque chose? 

    Il est vrai que les activités de transport des camions de collecte génèrent du dioxyde de carbone (CO2). Toutefois, l’enfouissement de matières compostables est encore plus dommageable, car il génère du méthane (CH4), un gaz à effet de serre 21 fois plus nocif que le CO2. Sans compter d’autres impacts négatifs tels que : eaux contaminées, durée de vie du LET, etc. 

    Suis-je obligé d’accepter le bac brun? 

    Oui, il est obligatoire de le conserver, car le bac est numéroté et il a été enregistré à l’adresse de l’immeuble lors de la livraison. Ainsi, si un propriétaire ou un locataire déménage, le bac demeure sur place pour être utilisé par le prochain occupant. 

    Suis-je obligé de composter?

    Si votre résidence ou immeuble est muni d’un bac brun fourni par la Ville, il est obligatoire de récupérer les résidus verts dans ce bac. Il est donc interdit de jeter aux ordures les résidus de ratissage, mauvaises herbes, tailles de haies, fleurs fanées et autres résidus de jardinage. La Ville a mis en place le programme de compostage afin de répondre aux exigences gouvernementales sur la récupération des matières organiques (Politique québécoise de gestion des matières résiduelles) qui fixe des objectifs de récupération et prévoit le bannissement des matières compostables des lieux d’enfouissement d’ici 2020. L’effort de chaque Rimouskois est nécessaire pour atteindre les objectifs. 

    Que faire pour faciliter le nettoyage de mon bac et le maintenir propre? 

    En utilisant la technique de la papillote ou de la lasagne, vous maintiendrez votre bac plus propre. Une autre alternative est l’utilisation de sacs de papier, avec ou sans pellicule de cellulose. Ceux-ci sont en vente dans la plupart des grands magasins. 

    Est-ce que les commerces vont aussi composter? 

    Plusieurs ICI (institutions, commerces et industries) de Rimouski participent à la collecte des matières compostables depuis 2016. 

    Qu’en est-il des broyeurs à déchets? Le remplacement et l’installation d’un broyeur à déchets sont interdits en vertu du règlement 1089-2018 relatif aux rejets dans les réseaux d’égout.

  • Compostage domestique?

    Une autre méthode pour valoriser les résidus verts consiste à les composter. En effet, le compostage permet de réduire de 45 % le volume des ordures résidentielles. Dans un processus naturel de décomposition, la matière organique est transformée en compost. Cette matière, étendue sur la pelouse, les plates-bandes ou dans le potager améliore la qualité du sol et procure des éléments nutritifs et des minéraux essentiels à la croissance des plantes.

    Pour connaître quelles matières se compostent ou comment composter, vous pouvez consulter le document Le compostage à la maison. Des séances de formation sur le compostage domestique sont offertes gratuitement durant la saison estivale. 

    Pour plus de renseignements, veuillez composer le 418 725-2222 (ligne Info-Bac).

  • Service de collecte des matières compostables

    De la table à la terre… de la terre à la table!

    Le compostage est un processus de valorisation des matières qui auparavant se retrouvaient aux poubelles. 

    Les résidus alimentaires et de jardin sont transformés en une ressource fort utile : le compost, un engrais naturel. 

    Le compost sera distribué gratuitement aux citoyens. Pelouses, plates-bandes et potagers en seront ravis! 

    Ma nouvelle habitude de tri

    Nous connaissons déjà le bac bleu et le bac noir. Avec l’arrivée du beau brun , nous pourrons changer nos habitudes de tri pour être davantage en accord avec le cycle de la nature. 

    TRI No 1 LE BAC BRUN - Résidus de table et de jardin 

    TRI No 2 LE BAC BLEU - Matières recyclables 

    TRI No 3 LE BAC NOIR - Déchets ultimes (déchets ne pouvant pas être valorisés)

  • Quand les citoyens pourront-ils se procurer le compost produit grâce à la nouvelle collecte des bacs bruns?

    Les modalités pour les prochaines distributions seront publiées sur notre site Web et nos médias sociaux ainsi que dans les médias locaux.

  • Peut-on aller porter notre compost (bac brun) nous-même au site de compostage pour le vider lorsqu’il est plein?

    Non, le site de compostage n’est pas accessible aux citoyens (seuls les camions de collecte des matières compostables y ont accès). 

    Toutefois, si vous avez des surplus de résidus verts, vous pouvez : 

    • Les apporter à l’écocentre
    • Les mettre dans des sacs en papier et les mettre au chemin avec votre bac brun lors des périodes de collecte des surplus de résidus verts
    • Attendre la prochaine collecte du bac brun (compost)
  • Comment puis-je me procurer un mini bac?

    Il est possible de se procurer un mini bac auprès de la Divisions  approvisionnements. Toutefois, il est à noter que certains coûts s’appliquent.

    Lors d’un déménagement, le locataire ou le propriétaire doit s’assurer de laisser le bac brun ainsi que le mini bac en place pour les prochains occupants de l’immeuble.

  • J’habite dans un immeuble 12 logements et moins, pourquoi n’y a-t-il pas de bacs bruns sur le terrain de mon immeuble?

    Pour le mini bac de cuisine, celui-ci se trouvait au fond du bac brun. Peut-être n’a-t-il jamais été sorti du bac ou l’ancien locataire l’a emporté dans son déménagement. Dans ce dernier cas, vous pouvez lui réclamer (si possible) ou vous devrez en acheter un, soit chez un commerçant, soit à l’édifice municipal des travaux publics situé au 475, 2e Rue Est, au coût de 9,50 $ tout inclus. 

    Voici les situations possibles : 

    • Votre immeuble a été construit après la distribution de bacs et le propriétaire n’a pas demandé les bacs;
    • Le propriétaire a entreposé le(s) bac(s) à l’extérieur du terrain de l’immeuble; 
    • Le(s) bac(s) a (ont) été volé(s); Le(s) bac(s) n’a (ont) pas été distribué(s), car l’immeuble n’était pas sur la liste de distribution (oubli de la Ville).