En savoir plus
Vie municipale | 16 décembre 2020

Stationnement hivernal de nuit : le projet pilote maintenant élargi à tout le territoire rimouskois

Rimouski, le 16 décembre 2020

Le conseil municipal a adopté lundi soir un règlement permettant d’élargir la zone où le stationnement hivernal de nuit peut être autorisé. Le stationnement dans les chemins publics en période hivernale, de 23 h à 6 h, pourra être permis sur tout le territoire rimouskois si les conditions météorologiques sont clémentes et qu’aucune opération de déneigement n'est prévue. Cette deuxième phase du projet pilote fait en sorte que le territoire est désormais divisé en six zones.

« Les citoyens nous demandaient d’élargir la zone du projet pilote après le franc succès de la première phase. Cette initiative permet d’avoir plus de flexibilité et de s’adapter selon la température. Lors des deux dernières périodes hivernales, les conditions ont fait en sorte que le stationnement de nuit au centre-ville a pu être autorisé plus de 50 % du temps. Toute la population pourra désormais profiter du projet et nous nous en réjouissons. »


- Marc Parent, maire

Comment ça fonctionne? 

Chaque jour, au plus tard à 17 h 30, la carte interactive disponible dans la section Stationnement de notre site Web sera mise à jour. La zone où vous souhaitez vous stationner de nuit est verte? Vous pouvez vous y stationner de 23 h à 6 h. La zone est rouge? Le stationnement de nuit y est interdit.

Des stationnements alternatifs, identifiés en bleu sur la carte interactive, sont disponibles pour les citoyens et visiteurs lorsque le stationnement de nuit est interdit dans votre zone.

Si vous n’êtes pas en mesure de consulter la carte sur notre site Web, vous pouvez téléphoner au 418 724-3144 pour savoir si le stationnement de nuit est permis ou non dans votre zone.

Rappelons que la première phase du projet pilote a permis d’autoriser le stationnement de nuit 179 fois sur un total de 334 jours.

Pour tous les détails sur le stationnement hivernal de nuit, consultez notre section Web sur le sujet.

- 30 -

Source :

Direction générale - Communications